Le blog des Maçons Parisiens

La résidence étudiante de L’ESSEC par Les Maçons Parisiens

L’École supérieure des sciences économiques et commerciales(ESSEC) dispose de plusieurs résidences étudiantes sur ses différents campus. Parmi elles, Les Hauts-de-Cergy est la plus grande avec deux bâtiments comportant au total 485 logements. Une réalisation des Maçons Parisiens…

La résidence étudiante de L’ESSEC par Les Maçons Parisiens

L’institution de renommée mondiale fondée en 1907 accueille plus de 4000 étudiants. Dépendante dorénavant de la Chambre du Commerce et de l’Industrie de Paris-île de France, l’ESSEC s’applique à former les dirigeants de demain. Aussi, l’école, installée en 1973 à Cergy-Pontoise, s’est aujourd’hui largement développée sur trois campus : Cergy-Pontoise, La Défense et Singapour.

 

Tandis que Singapour est le dernier né des pôles, le site de Cergy-Pontoise, le campus principal, a pu profiter, il y a quelques années d’un agrandissement et de rénovations des premiers bâtiments construits par l’architecte Ivan Seifert.

Dans ce cadre, les Maçons Parisiens ont réalisé une nouvelle résidence étudiante, Les Hauts de Cergy, pour venir compléter l’offre de logements proposée par l’ALEGESSEC aux étudiants français et internationaux.

 

Au sein d’un environnement vert et calme de plusieurs hectares, la résidence des Hauts de Cergy bénéficie de la proximité de l’école, de nombreux commerces ainsi que d’un cinéma.

Les studios qui la composent sont tous équipés d’un lit simple, d’une bibliothèque, de placards et d’un coin bureau. On y trouve également une kitchenette, une salle de douches et un WC.

 

Pour garder une ambiance conviviale et favoriser les échanges, les deux bâtiments mettent à disposition des étudiants de multiples services de qualité comme des salles de musculation, de squash, de ping-pong, des espaces détente avec télévision, baby-foot, billard ou piano, des salles de travail, une laverie automatique, deux parkings sécurisés et même un mini-market et un terrain de tennis privatif.

 

 

 

 

 

Mots-clés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *