Le blog des Maçons Parisiens

Le béton armé et Les Maçons Parisiens

Le béton armé est l’un des principaux matériaux utilisé dans le bâtiment comme élément de soutien. Ce matériau composite associe le béton et l’acier et est utilisé pour les poutres, fondations, coques, murs de soutènement, voiles… Pour éviter toute déformation irréversible, la composition du béton armé doit être calculée à partir de méthodes probabilistes modernes, et non plus sur des  coefficients de sécurité.

Évolution des principes de sécurité

Lors de l’étude d’une structure en béton armé, il est nécessaire de connaître l’origine et l’intensité des sollicitations de traction. Les aciers sont en effet calculés en général sur les parties où le béton est en traction. Si la structure en béton armé est bien conçue, le béton et l’acier ne se rompront pas et l’ouvrage ne se déformera pas. C’est le calcul mathématique complexe du coefficient de sécurité qui déterminait si une structure en béton armé était solide ou non. La notion de coefficient de sécurité est définie comme le rapport d’une contrainte admissible sur une contrainte de calcul déduite de la résistance des matériaux. Le calcul prenait en compte la résistance du béton sur un temps donné lorsque celui-ci est soumis à une contrainte ou une charge qu’il devait supporter. Cet outil pratique de calcul, aujourd’hui utilisé comme coefficient de pondération, utilisait uniquement le modèle de comportement linéaire des matériaux.

Le béton armé se calcule désormais à partir des notions probabilistes de sécurité et sur le modèle de comportement non linéaire des matériaux. L’Eurocode2 définit ces règles générales de calcul des structures en béton. L’ingénieur en béton armé doit maîtriser la mécanique des milieux continus et de la résistance des matériaux et comprendre les phénomènes physiques qui engendrent les efforts sur l’ouvrage.

L’Eurocode2 adapté à l’UE

Les ouvrages en béton armé sont désormais calculés à partir de règles et normes définies dans l’Eurocode2. Les règles de calcul ont été unifiées dans cet ouvrage afin d’harmoniser les règles de conception de structure en béton entre les états membres de l’Union Européenne. L’Eurocode2 présente le dimensionnement des éléments de base d’une structure en béton armé. Il remplace depuis 2010 le BAEL qui appliquait uniquement les règles françaises. Des normes prises en compte par Les Maçons Parisiens.

Mots-clés : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *