Le blog des Maçons Parisiens

Les monuments disparus de Paris, selon Topito

visuel_les-monuments-de-paris_37489594_S

Qui dit Paris, dit Tour Eiffel, Jardin des Tuileries, Notre-Dame, etc, mais aussi de nombreux monuments qui aujourd’hui ne sont plus. Remontée dans le temps parisien pour un petit tour d’horizon de dix lieux mythiques de la capitale (source : Topito )

 

  1. La fontaine de la Régénération
    En 1793, sur la place de la Bastille, trônait une fontaine représentant Isis, la déesse égyptienne dont les seins laissaient jaillir l’eau, entourée par deux lions. Elle commémorait la prise du Palais des Tuileries et la chute de la monarchie constitutionnelle en août 1792.
  2. Le Colisée
    En 1771, à proximité des Champs Elysées, le Colisée accueillait jusqu’à 40 000 visiteurs pour des feux d’artifice et reconstitutions de batailles navales au milieu de ses boutiques et cafés.
  3. La Bastille
    Construit au XIVème siècle, l’édifice avait d’abord vocation à défendre les remparts de l’est de Paris. Mais à partir de Louis XI, La Bastille devient la prison des personnalités comme Montaigne, le Marquis de Sade ou Voltaire. A contrario du bas peuple, ceux-là y vivaient dans des conditions honorables. Pourtant, l’identité des pensionnaires célèbres devait rester sous silence. Aussi, les gardes se couvraient le visage, les boutiques fermaient au passage d’un nouvel arrivant et on enterrait les morts la nuit.
  4. Gibet de Montfaucon
    La place du Colonel Fabien était jusqu’à l’époque de Louis XII le principal gibet des rois de France. 50 cadavres pouvaient y être pendus simultanément et visibles longtemps…
  5. Les abattoirs de la Villette
    Le Parc de la Villette, l’un des plus grands espaces verts de Paris, a abrité de la fin du XIXème siècle aux années 70 d’immenses abattoirs…
  6. L’ancien palais du Trocadéro
    Sur les fondations de l’actuel Palais de Chaillot flotte encore le fantôme de cet édifice à l’inspiration mauresque et néo-byzantine construit pour l’Exposition Universelle de 1878. La plus grande salle des fêtes de Paris fut démoli pour laisser place à un bâtiment plus moderne.
  7. Luna Park Porte Maillot
    Les montagnes russes, ouvertes en 1909, ont du laisser leur place au Palais des Congrès après la crise économique des années 30.
  8. La dernière Cour des miracles (près de l’actuelle rue de Cléry)
    Située près de l’actuelle rue de Cléry, elle fut rasée en 1667. Pour la petite histoire, le mot « argot » provient de « le Ragot », l’un des chefs de cette communauté de mendiants et hors-la-loi.

Mots-clés : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *