Le blog des Maçons Parisiens

Les rues de Paris et leurs mystères : le 18è arrondissement

Cible__0002_Fotolia_63593409_S

Le 18è arrondissement de Paris est un des vingt arrondissements de Paris. Situé sur la rive droite de la Seine, il comprend une partie de l’ancienne commune de Montmartre et de l’ancienne commune de la Chapelle, rattachées à Paris en 1860. Il est le deuxième arrondissement de la ville par sa population, après le 15è. Cet arrondissement est l’un des derniers quartiers populaires de Paris,

Place des Abbesses

Eglise Saint-Jean : elle fut édifiée en béton armé et parements en brique par Anatole de Baudot, élève et gendre du grand Viollet-le-duc.

Rue Caulaincourt

N°21 : Toulouse-Lautrec y posséda un atelier mais il y vint rarement. Handicapé par sa petite taille et sa difformité, ce descendant des Comtes de Toulouse décide de « monter Paris » pour y exercer ses talents de peintre.

Boulevard de Clichy

Au N°58-60 trône la superbe villa des Platanes. La porte en fer forgé ouvre sur un large couloir à double allée pavé de carrelage bicolore et agrémenté de colonnes baguées qui soutiennent un plafond à caissons voûtés. Ce couloir donne accès à une première cour au fond de laquelle se dresse un immeuble cossu auquel on accède par un escalier à double révolution. L’architecte de cet ensemble construit en 1895 est Léon Delœuvre.

Place Emile Goudeau

Au N°13, une curieuse maison remplaça, vers 1860, la guinguette du Poirier-sans-Pareil. Construite en bois, son premier propriétaire connu fut un serrurier nommé François Sébastien Maillard. Elle avait été occupée par une fabrique de pianos avant d’être compartimentée en petits logements d’une pièce qu’habitèrent vers 1880 de nombreux artistes attirés par les loyers plus que modiques. C’était le Bateau-Lavoir.

Rue Lepic

Vincent Van Gogh habita N°54 au 3è étage de 1882 à 1886, chez son frère Théo.

 

Mots-clés : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *