Le blog des Maçons Parisiens

L’institut du Monde Arabe

C’est au départ une idée, un concept relativement nouveau qui a donné ensuite naissance  à la construction de l’Institut du Monde Arabe. Cette idée est  de créer une convergence, par le biais architectural, entre le monde arabe et la France.

C’est Valéry Giscard d’Estaing qui, en 1973, insuffla le premier souffle à cette idée. Plus tard, en février 1980, un accord fut signé entre la France et 19 pays du monde arabe afin de réaliser cet ouvrage, en plein cœur de Paris.

Jean Nouvel remporte le concours

Ce ne sera que sous le mandat de François Mitterrand, qui débuta en 1981, que le bâtiment verra le jour. A la suite d’un concours lancé en 1980, une équipe talentueuse composée de Jean Nouvel, Gilbert Lezènes, Pierre Soria et le cabinet Architecture Studio, s’imposa et passa à la réalisation. Le chantier dura de 1984 à 1987. Jean Nouvel remportera l’année de son inauguration le prix de l’Equerre d’argent ainsi qu’un prix Aga Khan d’architecture.

Un concept novateur

Le concept d’un tel projet est de générer des convergences et des synergies entre deux mondes, culturellement très différents. Ce concept devait se retrouver dans l’architecture et, sans virer au cliché, le bâtiment devait être composé d’éléments provenant de ces deux cultures.

La construction, au bout du boulevard Saint-Germain, côté Bastille, près du Jardin des Plantes, de la Gare d’Austerlitz et de l’Université de Jussieu, inclut 240 moucharabiehs sur la façade sud, lesquels s’insèrent parfaitement dans un ensemble cohérent. Les matériaux, comme le verre ou l’aluminium, ne jurent aucunement avec le choix des formes, rappelant pour la plupart la fascination des Arabes pour la géométrie.

L’Institut du Monde Arabe est donc un concept à la fois culturel et architectural. Le bâtiment illustre la réussite de la volonté de rapprocher, par une construction, par un chantier maîtrisé et un savoir-faire considérable, deux univers que l’on n’oppose plus.

Photo : ario_

Mots-clés : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *