Le blog des Maçons Parisiens

Le chantier Place de la République

François Mortegoutte, président de Les Maçons Parisiens

François Mortegoutte, président de Les Maçons Parisiens

La place de la République connait actuellement des travaux de rénovations et de construction importants. Chargé d’histoire, ce lieu mythique parisien a bénéficié il y a peu de le mise en place d’un chantier important.

L’histoire de la place

C’est au 19ème siècle, en 1811 que le petit croisement du boulevard Magenta, de celui des Amandiers (avenue de la République), et du boulevard du Prince-Eugène (boulevard Voltaire) se voit équipé d’une fontaine, qu’on appellera la fontaine du château d’eau. Cette fontaine désigne ce lieu pendant plusieurs décennies. Cinquante ans plus tard, on remplaçait cette fontaine par une autre, beaucoup plus imposante avec ses huit lions de bronze.

Ce remplacement faisait suite aux travaux colossaux qui furent mis en place pour agrandir la place, travaux qui impliquèrent à la fois la destruction de nombreux bâtiments, notamment les nombreux théâtres du boulevard du Temple, et la mise en place d’un espace dégagé, immense, unique, de 280 mètres sur 120.

Une trentaine d’années plus tard, en 1883, un monument est installé sur la place qui prendra en 1889 le nom de Place de la République, avec ses deux terre-pleins centraux, et son positionnement en plein cœur des voies de communication de la ville. La place gardera cette configuration jusque dans les années 2010, où l’on décide de la rénover et de la repenser entièrement.

Un chantier pour tout changer

C’est en décembre 2008 que la phase de concertation, première phase du projet, fut lancée. Il s’agissait alors de récupérer un maximum d’informations importantes quant à la place, son utilisation, ses défauts, son potentiel. On interrogea donc toutes les catégories de personnes susceptibles d’avoir une interaction avec la place : riverains, parisiens, mais aussi touristes, commerçants, résidents, etc.

Une fois cette phase de concertation réalisée, il était temps de concrétiser le projet. Quelques idées majeures émergent alors. Tout d’abord, la gratuité et l’ouverture à tous de cette place doivent être respectées. Ensuite, on tentera de « valoriser dans les usages la dimension historique » de la place, tout en lui permettant une certaine adaptabilité, c’est à dire en offrant à des projets de différentes nature la possibilité d’utiliser la place temporairement.

Evidemment, la rénovation comprend tout une partie « développement durable », qui met en place une végétation abondante, mais aussi des miroirs à eau, qui viendront avec la fontaine et la mise en lumière unique apporter une nouvelle dimension à ce lieu central; dimension à la fois esthétique, thermique et environnementale.

La place sera disponible au public en ce milieu d’année 2013, après des travaux débutés début juillet 2011 par le cabinet d’architecture Trevelo et Viger Kohler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *