Le blog des Maçons Parisiens

La Closerie des Lilas, lieu mythique de Montparnasse

La Closerie des Lilas, restaurant réputé du boulevard du Montparnasse, à Paris, est aussi une brasserie, au même titre que Le Dôme, La Rotonde, Le Select, La Coupole et Le Bœuf sur le toit.

En 1847, la Closerie des Lilas se trouvait sur l’emplacement des jardins d’une ancienne chartreuse de la rue d’Enfer. Ce restaurant a d’abord été un simple café qui tire son nom d’une pièce à succès de l’époque : « La Closerie des Genets » de Frédéric Soulié. Son fondateur Francois Bullier y plantant des lilas, le nom évolue en « Closerie des Lilas ».

Elle sert alors de lieu de rendez-vous aux artistes et intellectuels et l’on peut y croiser,  Zola, Cézanne, Théophile Gautier, les frères Goncourt ou Paul Verlaine, Guillaume Apollinaire ou Alfred Jarry.

Au début du 20ème  siècle, Paul Fort y dispute des parties d’échecs avec Lénine ! L’intelligentsia américaine aime s’y retrouver. Hemingway délaisse parfois le bar du Ritz pour y écrire « Le Soleil se lève aussi », publié en 1928, Fitzgerald ou Miller sont des habitués du lieu.

On y rencontre plus tard Modigliani, André Breton, Aragon, Picasso, Jean-Paul Sartre, André Gide, Paul Eluard, Oscar Wilde, Samuel Beckett et Man Ray.

Plus tard encore, on y rencontre Renaud, Romy Schneider, Jean Edern-Allier, Lionel Jospin ou Michel Rocard.

Mots-clés : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *