Le blog des Maçons Parisiens

Comment l’on voyait le Paris de l’an 2000

Imaginer le futur a toujours laissé place aux fantasmes de la part des artistes et des visionnaires. Au cours du siècle dernier, bon nombre d’entre eux se sont laissé prendre au jeu de la prospective et nous ont laissé des traces de leurs rêves et de leurs visions.

Qu’elles se soient ou non réalisées, ces anticipations ont le mérite, sinon d’être des anticipations, du moins d’être des témoins de la manière dont nos aïeux voyaient le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui.

Se préparer au nouveau siècle

C’est surtout au siècle dernier que le futur a envahi l’imaginaire collectif. En effet, l’arrivée prochaine du prochain millénaire couplée aux progrès techniques issus de la révolution industrielle laissait entrevoir de nombreux progrès, que certains ont pris le plaisir à mettre en image.

C’est le cas de Jean-Marc Côté, qui avec quelques autres artistes ont créé une série de cartes postales qui servit pour l’exposition universelle de Paris. On y retrouve de nombreuses idées farfelues, dont certaines se sont pourtant réalisées. Une constante demeure : l’idée que la technologie permettra à l’Homme de conquérir les airs. Cette idée se retrouve dans beaucoup d’aspects : les déplacements mais aussi les sports ou bien les services de toute sorte. On retrouve également dans ces prospectives l’idée d’une nourriture chimique et d’un élevage intensif, ainsi que la modification des habitudes de vie par l’arrivée des robots dans nos vies.

La conquête de l’air aurait permis de se déplacer en volant dans les villes, rejoignant ainsi le haut des constructions, immeubles ou monuments.

On a également retrouvé en 2012 un texte datant de 1900 écrit par un auteur américain, John Watkins Elfreth Jr. dont les prédictions sont surprenantes de véracité. Il y parle de la croissance de la population, de l’augmentation de la durée de vie, de la vie souterraine dans les grandes villes, des nouvelles méthodes de production d’énergie et des progrès dans les techniques de communication. Il y prédit aussi que les chevaux seront absents du quotidien et que les trains rouleront à grande vitesse.

Mots-clés : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *