Le blog des Maçons Parisiens

Ces curieux magasins de Paris

Au milieu du 20ème siècle, Raymond Berthillon tient un café hôtel, « Le Bourgogne dans l’île Saint-Louis.

Là, il met en service une machine à glace alimentaire :  la marque de glaces de luxe Berthillon est née. Il utilise des produits de haute qualité achetés aux Halles, au pavillon Baltard de la rue Berger.

L’un des dix meilleurs glaciers du monde

Il met au goût du jour le sorbet, produit d’origine orientale : le « sharbet » des sultans, sans crème, pur fruit, pur sucre, de l’eau. La renommée de Berthillon dépasse  l’île Saint-Louis et ne s’arrêtera plus.

“La qualité est notre passion” disait Raymond Berthillon, décédé en 2014. L’entreprise artisanale reste familiale. Chaque jour, mille litres de glaces et de sorbets élaborés rue Saint-Louis-en-l’Île régalent les clients de la boutique, mais aussi ceux de 140 restaurants, brasseries, chocolatiers, épiceries de luxe, principalement à Paris et en région parisienne.

Berthillon est l’un des dix meilleurs glaciers du monde, selon les guides. Outre les touristes, la maison compte comme clients les personnalités de l’île, comme Carole Bouquet ou Georges Moustaki, aujourd’hui disparu.

Jamais ce glacier n’utilise de conservateurs, d’édulcorants ou d’acidifiants.  La grande spécialité est le sorbet fraise des bois, incontournable.

Le phare de la plus grande poissonnerie

La poissonnerie de Paris la plus remarquable se trouve certainement rue Castagnary, au numéro 69. Très vaste, elle des prix défiant toute concurrence grâce à des arrivages quotidiens, de France et d’ailleurs.

Elle constitue le premier marché européen de poisson frais, qu’on reconnaît aisément à un vrai phare, lequel semble posé sur le toit.

Photo@Wikipédia

Mots-clés : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *