Le blog des Maçons Parisiens

François Mortegoutte Chevalier de la Légion d’Honneur

C’est devant une assistance nombreuse qui comportait beaucoup de Maîtres d’Ouvrage publics et privés, d’Architectes, de Banquiers et de Dirigeants du monde du bâtiment et du monde coopératif, que s’est déroulée, le 29 novembre 2012 dernier, à l’Hôtel National des Invalides, la cérémonie de remise de la Croix de Chevalier de la Légion d’Honneur à François Mortegoutte, Président-Directeur général des Maçons Parisiens. Une distinction qui vient saluer la carrière de François Mortegoutte, son action au sein de la Coopérative, le succès de celle-ci sur les plans technique, économique et financier et l’exemple patiemment construit d’une organisation humaine particulière où la richesse des hommes est privilégiée.

Au cours de cette cérémonie, il a été évoqué son action et son rôle parfois déterminant dans la profession et au sein du mouvement coopératif dans les différents mandats qu’il a eu l’occasion d’occuper depuis plus de 20 ans.

Depuis de longues années, il participe notamment à l’organisme de qualification et de certification des entreprises de bâtiment Qualibat dont il est Administrateur en tant que représentant de la Fédération Nationale des SCOP du BTP.

En 2006, il a été également nommé Président de la Caisse Nationale des Coopératives du réseau Congés-Intempéries BTP et à ce titre participe à l’Union des Caisses de France qui gère les congés et les intempéries des 1.500.000 salariés du bâtiment en France.

François Mortegoutte, Président-Directeur général des Maçons Parisiens depuis 1990 et Chevalier de la Légion d’honneur est revenu, dans son discours, sur les valeurs que les Maçons Parisiens s’efforcent de porter avec enthousiasme et persévérance et sur son rôle de représentant de tous les membres de la Coopérative.

Passionné par sa fonction, il a mis l’accent sur l’histoire des fondateurs de la Coopérative et l’importance de ce statut de société coopérative (SCOP) dans le développement et le succès de l’entreprise.

Depuis 1930, Les Maçons Parisiens construisent des bâtiments collectifs de logements, de bureaux et d’équipements publics (en gros-œuvre-béton armé ou en entreprise générale) dans toute la Région Parisienne. Ils privilégient les opérations d’une certaine taille où le savoir-faire technique de leurs ingénieurs peut particulièrement s’exprimer.

François Mortegoutte a montré l’efficacité du modèle coopératif dans le secteur du bâtiment où la motivation et le sens du travail en équipe ont une importance majeure et où une organisation fondée sur la transparence des informations de gestion et sur l’équité entre les hommes s’applique tout particulièrement.

Lors de son allocution, François Mortegoutte a manifesté sa fierté de la solidité financière et de la cohésion humaine de la Société Coopérative Les Maçons Parisiens. François Mortegoutte a également remercié la fidélité des nombreuses personnes rencontrées au cours de sa carrière dont beaucoup étaient présentes ce jour-là.

Retrouvez un extrait du discours de la cérémonie de François Mortegoutte, Président-Directeur général des Maçons Parisiens et militant du modèle de coopérative dans le secteur du bâtiment.

Photo Flickr lemmanuel

 

Mots-clés : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *