Le blog des Maçons Parisiens

Il était une fois, Oscar Niemeyer

Né à Rio de Janeiro le 15 décembre 1907, Oscar Niemeyer est l’un des plus célèbres architectes brésiliens et a su se faire une place majeure dans l’histoire de l’architecture.

La persévérance des débuts d’architecte

En 1930, Oscar Niemeyer intègre une formation d’architecte à l’École Nationale des Beaux Arts de Rio de Janeiro. Ce sera son premier contact avec le domaine qu’il révolutionnera. A cette époque, le modernisme européen et nord-américain se développe mais ne touche pas encore le Brésil à cause du faible développement économique du pays à l’époque, et de sa récente indépendance. C’est donc dans l’influence du classicisme à la française qu’Oscar Niemeyer est plongé durant ses premières années d’étude. Cependant, il restera toujours très critique vis-à-vis de cette formation, tant dans les domaines techniques, que sur la construction ou l’administration.

Frustré par cet enseignement ne laissant pas à la place à la créativité ou à la fantaisie, Oscar Niemeyer décide d’apprendre de nouvelles techniques et de se gorger de nouvelles idées en autodidacte, hors du cadre restreint des Beaux-Arts.

Plus tard, à la sortie de l’école, il continuera de prouver cette motivation sans faille, en acceptant de travailler gratuitement dans l’agence d’architecture de Lucio Costa et de Carlos Leão, et ce malgré ses problèmes financiers. Un grand architecte ambitieux était né.

L’envol d’Oscar Niemeyer dans l’architecture

C’est en 1936 qu’Oscar Niemeyer connaît ses premiers instants de célébrité alors qu’il fait partie au groupe d’architectes responsables de la conception du nouveau siège du ministre de l’éducation et de la santé.

En 1952, il participe à la réalisation du siège de l’ONU à New York aux côtés de Le Corbusier. Cette réalisation lui permettra de se faire encore plus connaître et de revenir au Brésil car il est par la suite, contacté par le Président Juscelino Kubitschek de Oliveira, Président de la République du Brésil, pour concevoir quelques-uns des principaux équipements publics d’une nouvelle ville, Brasilia, tels la cathédrale, le Congrès National du Brésil ou encore les ministères. Lorsque Brasilia devient la nouvelle capitale administrative du Brésil le 21 avril 1960, l’architecte devient mondialement connu.

Lorsque la dictature militaire s’installe au Brésil, Oscar Niemeyer part en France où il concevra plusieurs édifices franciliens, tels le siège du Parti communiste ou encore la Bourse du travail.

En 2003, de retour au Brésil, il conçoit l’auditorium de São Paulo et sa toiture ondulante en béton de près de 27.000 m².

Après une carrière qui lui a valu une renommée internationale, il est élevé au grade de commandeur de la Légion d’Honneur le 12 décembre 2007, à l’occasion de ses 100 ans.

Mots-clés : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *