Le blog des Maçons Parisiens

La Cité Universitaire : des architectures diverses

Cite_universitaire

L’idée d’une Cité universitaire commune aux étudiants de différents pays voit le jour au lendemain de la Grande Guerre.

Le recteur de Paris et le ministre de l’Instruction Publique lancent alors le projet  d’un lieu où les étudiants de tous pays pourraient être logés à faible coût, pour faire des études prestigieuses. Cette idée permet également à la Ville de Paris de résoudre une crise du logement qui sévit à l’époque. Le but de cette Cité est également de proposer aux étudiants un lieu favorisant les échanges culturels et scientifiques.

Ainsi, en plus des constructions, les parcs sont-ils un élément important dans la Cité universitaire. Il faudra attendre cinq ans pour qu’en 1985, la première maison voit le jour. Il s’agit de la maison de la Fondation Emile et Louise Deutsch de la Meurthe. Puis plusieurs fondations sont attirées par cette nouvelle citée innovante.

La maison des Etudiants canadiens ouvre ses portes en 1926 et treize maisons après, en 1933, la Maison internationale voit le jour. Cette Maison est la maison principale de la cité. C’est là que vous entrerez si vous décidez de vous promener dans le parc. Si elle a vu le jour, c’est grâce à la donation du célèbre philanthrope John D. Rockefeller Jr. La conception du bâtiment a été confiée à l’architecte américain Larson, qui s’est inspiré de l’architecture française classique. Mais si l’on fait un peu attention au style du bâtiment, très « néo-Louis XIII » on peut faire le rapprochement avec un autre bâtiment d’importance du patrimoine française : le château de Fontainebleau. Ce n’est pas un hasard : John D. Rockefeller Jr a consacré une partie de sa fortune à la rénovation des châteaux de Versailles et de Fontainebleau.

Cette Maison a été pensée depuis sa genèse pour être l’outil du brassage culturel et de la rencontre des étudiants. Aujourd’hui encore, de nombreux évènements étudiants sont organisés là-bas.

Mais si vous craignez le bruit, passez faire un tour sur la terrasse, beaucoup plus calme. Exposée plein sud, elle est un endroit idéal pour déguster un café-croissant ces prochaines matinées de printemps.

Mots-clés : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *