Le blog des Maçons Parisiens

La piscine de la Butte-aux-Cailles, classée monument historique

Piscine_flotteurs

Si elle a été construite en 1922, l’histoire de la piscine de la Butte aux Cailles remonte à la fin du siècle précédent, en 1863 précisément, lors de la construction d’un puits artésien conçu par François Arago.

Si ce nom vous dit quelque chose, c’est que vous avez probablement croisé dans Paris l’un des 135 médaillons de bronze répartis dans la ville sur lequel ce nom est inscrit.

C’est une histoire que nous vous racontons ici. La construction, ou plutôt le forage, se finira en 1893, et aura duré trente ans, les évènements de l’époque ayant stoppé la construction durant un certain temps.

Ce puits artésien fait remonter l’eau sous pression à la surface à une température de 28°C. Il trouve sa source dans la nappe aquifère de l’Albien, environ 600 mètres sous les pavés de la ville.

L’eau qui en sort présente de grandes qualités : riche en fluor et en fer, elle est tout à fait potable. Des bains-douches sont alors construits en 1908. La piscine est construite en 1922, et présente les dernières innovations sanitaires de l’époque. Si aujourd’hui il vous paraît évident de passer par un pédiluve par exemple, c’était à l’époque une révolution technologique. De plus, la piscine étant construite contre les bains-douche, le chemin pour accéder aux bassins oblige alors les nageurs à se doucher. La question d’hygiène se mêle alors à la baignade proprement dite.

On doit à Louis Bonnier la construction de cette piscine, l’une des plus anciennes piscines de Paris. En arrivant sur les lieux, vous trouverez un bâtiment aux briques rouges, dans un style Art Nouveau.

Elle trouve tout à fait sa place dans le quartier qui comporte de nombreuses rues pavées. Même si vous n’êtes pas un amateur de natation, l’intérieur de la piscine, comme tous les monuments anciens de Paris, vaut le détour. Sous une voûte en béton armé, lequel fut très utilisé par Les Maçons Parisiens au siècle dernier, le bassin principal s’étale sous les sept arches en demi-cercle. En plus de ce bassin éclairé dans une ambiance chaleureuse, loin du style des piscines modernes, la piscine comporte deux autres bassins d’extérieur et un solarium.

Certes, la saison n’est pas encore au bronzage, mais vous saurez à présent où passer vos journées libres cet été.

Mots-clés : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *