Le blog des Maçons Parisiens

La Place de la Bastille

visuel_place-de-la-bastille_28112751

Symbole de la Révolution Française après la destruction de la forteresse du même nom entre le 14 juillet 1789 et le 14 juillet 1790, la place de la Bastille est une place emblématique de Paris.

De la prison prise d’assaut par les hommes et les femmes du faubourg Saint-Antoine un 14 juillet de l’an 1789, aujourd’hui il ne reste que les marques des contours de la partie ouest. Pourtant, elle est encore le point de départ ou d’arrivée de nombreuses manifestations parisiennes.

Au même endroit, devenue place de la liberté, naquit le traditionnel bal du 14 juillet, tandis qu’en 1790, un entrepreneur plantait une tente avec un écriteau « ici on danse ».

En juin 1794, la place accueillera également un temps la guillotine et 75 personnes…

Des projets pour une tour

En 1808, Napoléon imagine pour elle un monument en bronze de 24 mètres de haut, en forme d’éléphant. Les travaux commencèrent en 1833 mais l’ensemble fut rasé en 1846. Il n’en reste que la base de la fontaine et une citation dans Les Misérables de Victor Hugo.

En 1830, le roi Louis-Philippe reprend l’idée de 1792 d’une tour au centre de la place afin de commémorer la révolution des Trois Glorieuses. La Colonne de Juillet est inaugurée en 1840.
Lors des événements de la Commune, les communards tentent de la détruire. Pour cela, ils remplissent une péniche de pétrole qu’ils laissent pénétrer depuis le canal Saint-Martin sous la voûte de la colonne. Les flammes n’y faisant rien, les communards tirèrent une trentaine d’obus mais toujours sans résultat…

Gare de la bastille, 2 minutes d’arret

La gare de la Bastille fut fonctionnelle de 1859 à 1969. Elle était le départ de la ligne Paris – Verneuil-l’Étang. construite à la même période que le fort de Vincennes. Après 1969, le bâtiment de la station se transforma en lieu d’expositions artistiques. En 1984, il fut détruit pour laisser la place à l’opéra Bastille.

 

Le 14 juillet devenant officiellement fête nationale en 1880, la place de la Bastille devient « The place to be » pour toutes les manifestations républicaines. Elle est également aujourd’hui un lieu de sorties pour les week-ends festifs.

 

Mots-clés : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *