Le blog des Maçons Parisiens

La porte des Flamands

Si vous vous promenez avenue de Flandre, dans le 19ème arrondissement de Paris, vous pourrez trouver aux numéros 67-69 un complexe d’immeubles modernes datant des années 1970. Etrangement, vous verrez, dressée au milieu de deux bâtiments de plus de quinze étages, une petite porte en pierre de style classique.

Complètement incorporée aux bâtiments, elle attire l’œil des passants qui peuvent y lire son inscription : Porte des Flamands. Cette porte de quelques mètres de haut date de 1850 et était à l’origine la porte d’une cité ouvrière très vétuste que l’on décida de rénover en 1973. Elle arborait auparavant l’inscription « Cité des Flamands ».

Un bout d’histoire dans la modernité

La décision de garder cette porte a été soutenue par l’historien François Loyer, qui a su faire valoir de bons arguments pour que les architectes incorporent l’édifice. Cependant, lors des travaux, la porte en question fut démolie puis remontée pierre par pierre à quarante mètres de là afin de faciliter la cohérence architecturale de l’ensemble. C’est lors de ce déplacement qu’elle fut renommée en « Porte des Flamands ».

Aujourd’hui, elle crée un parfait équilibre entre les deux grands bâtiments appelés « Orgues de Flandres », se trouvant en leur centre et servant de point de symétrie. Elle fait la jonction entre deux immeubles, la jonction entre deux époques, le lien entre l’Histoire de Paris et ses évolutions à venir.

A n’en pas douter, il s’agit là une curiosité architecturale de Paris !

Photo@Wikipédia

Mots-clés : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *