Le blog des Maçons Parisiens

L’ancien viaduc de Daumesnil

13 Fév 17 • Histoire1 commentaireLire la suite »

Sur le viaduc de Daumesnil circulait encore, jusqu’en 1969, un train reliant différents points de la capitale et de la région Est de Paris. Les réseaux de métro et de RER s’agrandissant, cette voie a été abandonnée puis aménagée.

Ainsi est né le « Viaduc des Arts », réservé dans un premier temps aux « start-up » de l’artisanat, aujourd’hui abritant des artisans confirmés.

Chaque local est délimité aujourd’hui par une voûte, et sous chaque voûte un métier d’art différent. On y trouve l’ébénisterie (le Faubourg Saint-Antoine n’est pas loin), la restauration de meubles et de tableaux, le travail du cuir, bien représenté par une marque comme Philippe Atienza qui œuvra pour de nombreuses marques de luxe avant de lancer sa propre entreprise, à la musique, et à la création contemporaine : des ateliers comme Cattaneo, Le Bonheur des Dames, Le Cadre d’Or …

Les maçons et les jardiniers créent La Coulée verte

Les 55 arches rescapées de ce tronçon de chemin de fer ont été restaurées par Patrick Berger en 1994. Sur les voûtes coule « La Coulée verte », ainsi nommée parce que plantée d’arbres et de fleurs, entre le début de l’avenue Daumesnil et le Jardin de Reuilly.

Le site du viaduc est élogieux : « Souffleurs de verre, ébénistes, designers mode et textile, paruriers, restaurateurs d’Art, encadreurs, gainiers, luthiers, orfèvres… résident dans les ateliers du Viaduc des Arts. Ils créent, fabriquent, restaurent… ombrelles, tableaux, flûtes traversières… Là, chacun s’expose au regard du public et explore matières et savoir-faire, à la recherche de modes d’expressions. L’expression de leurs univers… Des univers inspirés de l’inconnu, du voyage, de l’autre, de l’imaginaire, de sensibilités et de valeurs communes… Des univers où la matière est l’essence même de la création et de la restauration. Matières précieuses et nobles,… travaillées par des hommes et des femmes qui respectent et perpétuent la tradition, et qui s’adaptent aux technologies nouvelles, pour répondre, aux envies et aux besoins, actuels et dans l’air du temps… Le Viaduc des Arts est ce trait d’union présent et créatif, de notre passé, de notre mémoire collective par la maîtrise de savoir-faire manuels et ancestraux, à notre avenir, par une recherche constante de pratiques innovantes, adaptées à l’évolution de l’Homme, précurseurs… »

Mots-clés : , , ,

One Response to L’ancien viaduc de Daumesnil

  1. laurent dit :

    un article passionant!
    merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *