Le blog des Maçons Parisiens

L’Arc de triomphe, un point de vue très parisien

Construit sur ordre de Napoléon 1er, l’Arc de triomphe s’élève au milieu de la place de l’Étoile afin de perpétuer le souvenir des victoires des armées françaises.

Conçu initialement pour commémorer la bataille d’Austerlitz, l’Arc de triomphe est aujourd’hui plus connu comme le monument national abritant la tombe du soldat inconnu de la première Guerre Mondiale et la flamme éternelle.

Quand l’Arc triomphe de 30 ans de construction…

Conçu par Jean-François-Thérèse Chalgrin, l’Arc de triomphe a connu de nombreux architectes et ajustements au cours de son édification. Démarrés en août 1806, les travaux cessent sous la Restauration puis reprennent en 1824 avec Louis XVIII sous la direction de Héricart de Thury.
Louis-Philippe et Adolphe Thiers prennent le relais en 1830. Tous deux se chargent, notamment, du choix des sculpteurs des quatre plus importants hauts-reliefs sur ce monument néoclassique, avec François Rude pour Le départ des Volontaires, Jean-Pierre Cortot pour Le Triomphe de Napoléon et Antoine Étex pour La Résistance et La Paix.

L’Arc de triomphe est finalement inauguré le 29 juillet 1836 : 50 mètres de haut, 45 mètres de large, 22 mètres de profondeur et une grande voûte de 29,19 mètres de haut pour 14,62 mètres de large.

Deux siècles plus tard, une restauration sous haute surveillance.

Le poids des ans et l’eau de ruissellement faisaient subir un tassement à l’Arc de triomphe. Afin de lui rendre l’éclat de sa jeunesse et de le prémunir des aléas du temps, des travaux de restauration ont été menés en ce début de XXIe siècle sur la terrasse et la balustrade de l’attique, la voûte d’ogive intérieure et les salles de la partie basse, la voûte en berceau de la grande arche centrale et son décor.

Un plan de confortement a été mis en place afin de traiter les vides existants, les fissures ou la superstructure en elle-même ainsi que l’étanchéité des réseaux d’égouts ou de la plate-forme centrale à proximité.

Aujourd’hui, l’Arc de triomphe est sécurisé pour accueillir ses visiteurs et les inviter à le découvrir ou à assister à une cérémonie solennelle de ravivage de la flamme, à 18h30, comme chaque soir depuis le 11 novembre 1923… Découvrez également Paris et l’Île-de-France, en montant en haut de ce monument. Vous pourrez peut-être y apercevoir les chantiers des Maçons Parisiens !

Mots-clés : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *