Le blog des Maçons Parisiens

Le boulevard périphérique de Paris

22 Août 14 • HistoireAucun commentairesLire la suite »

Le boulevard périphérique est une route circulaire d’un peu plus de 35 km de long entourant Paris. Il longe les boulevards des Maréchaux qui constituent une route circulaire intra muros. Au-delà, on trouve l’autoroute A86 et la Francilienne qui lui sont parallèles.

Un tracé qui suit les fortifications de la Commune de Paris

Le tracé a été défini notamment en suivant les fortifications de la Commune de Paris. Il a été dessiné entre 1956 et 1973.

Le boulevard est dessiné sur trois, quatre ou cinq voies suivant les tronçons. Depuis 1985, des programmes antibruit voire de couverture de certains tronçons (porte des Lilas, porte de Vanves, porte des Ternes, porte Champerret) visent à diminuer les nuisances sonores et les nuisances de pollution.

Des échangeurs pour fluidifier la circulation

23 tunnels (tunnel du parc des Princes, tunnel du lac supérieur…) ont été construits. Le boulevard périphérique est pourvu également de 50 échangeurs et de 44 diffuseurs.

Les véhicules autorisés à y circuler doivent avoir au maximum une hauteur de 4,75 m.

La construction a présenté quelques caractéristiques bien spécifiques : absence de bande d’arrêt d’urgence (sauf exception), terre-plein central avec des murets en béton extrudé, bordures en granit et éclairages latéraux. La fluidification du trafic est difficile mais est organisée grâce à un système de capteurs électromagnétiques centralisé.

Et bientôt, le Grand-Paris prolongera cette histoire !

Mots-clés : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *