Le blog des Maçons Parisiens

Les Maçons : des artisans et des artistes

21 Nov 16 • Histoire1 commentaireLire la suite »

b9d1a878-1957-4a26-8773-9dfd9ccece0a

Le mot « maçon » semble apparaître en 1155, issu de l’ancien français « mas », lui-même issu du latin « machio », « celui qui travaille sur un échafaudage » (source : Gaffiot, 1934).

« Machio » a donné également « machine » ou « échafaudage ».

Le mot est lié au francique « makjo », dérivé de « makôn » signifiant « construire, fabriquer », d’où le néerlandais « maken » « faire », apparenté à l’allemand « machen », l’anglais make, de même sens.

Les maçons portent donc en eux, par leur étymologie, la « maison » (« mas »), l’échafaudage, la notion de « machine », et l’action (to make, faire) !

Les maçons sont des artistes

Les maçons n’ont jamais changé de définition : jadis, il s’agissait d’un ouvrier qui travaille à des ouvrages de maçonnerie.

Les maçons étaient des ouvriers très estimables et souvent admirés. La maçonnerie était considérée comme un art :  « Soyez plutôt maçon si c’est votre talent, ouvrier estimé dans un art nécessaire, qu’écrivain du commun et poète vulgaire » (Boileau, l’Art poétique)

Le maître maçon était l’artisan qui dirigeait les maçons, surveillait leurs travaux. Il était responsable de l’ouvrage commun.

Les maçons imposent le respect

Les maçons sont parfois comparés à une abeille. Le terme « L’abeille maçonne » existe dans la langue française. Une abeille construit patiemment son mur d’alvéoles.

Les maçons sont reconnus par Emile Zola pour leur travail :  « Ils dégagent le Louvre et l’Hôtel de Ville. (…) Quand le premier réseau sera fini, alors commencera la grande danse. Le second réseau trouera la ville de toutes parts, pour rattacher les faubourgs au premier réseau. (…). Du boulevard du Temple à la barrière du Trône, une entaille; puis de ce côté, une autre entaille, de la Madeleine à la plaine Monceau ; et une troisième entaille dans ce sens, une autre dans celui-ci, une entaille là, une entaille plus loin, des entailles partout. Paris haché à coups de sabre, les veines ouvertes, nourrissant cent mille terrassiers et maçons, traversé par d’admirables voies stratégiques qui mettront les forts au cœur des vieux quartiers. (La curée, 1872)

Les maçons, de tous temps, ont toujours été un repère pour la société. Les maçons sont des constructeurs, ils procurent un toit aux familles et c’est peut-être pour cette raison qu’ils imposent le respect.

Mots-clés : , , , , , , ,

One Response to Les Maçons : des artisans et des artistes

  1. Bonjour je vous félicite pour votre blog qui est très riche en éloge de se beau métier qui est maçon , J’attends avec impatience vos nouveaux articles .Bravo !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *