Le blog des Maçons Parisiens

Les métiers du bâtiment : La maçonnerie

Sans-titre-2

La maçonnerie est l’un des métiers les plus anciens de la construction. La disparité des matériaux disponibles a fait évoluer le métier de maçon. La maçonnerie parisienne a travaillé le calcaire lutétien (carrière sous la ville de Paris), alors que la maçonnerie londonienne a construit une ville en brique. Aujourd’hui les maçons disposent de nombreuses matières comme les pierres naturelles ou artificielles, les matériaux anciens : paille, torchis, terre, et d’autres matériaux comme la laine de bois.

De par l’importance des réalisations, la maçonnerie est l’un des premiers métiers à s’être organisé en guilde ou en confrérie. C’est le Moyen-Âge qui verra l’âge d’or des maçons, l’Eglise catholique et la population édifiant de nombreux bâtiments, rivalisant tous de prouesses techniques. A l’époque, les ciments et mortiers n’étaient pas aussi performants que maintenant. Le métier de tailleur de pierre était donc très complémentaire à celui de maçon.

Plusieurs innovations sont venues changer ce métier séculaire. L’apparition du béton et surtout de l’acier a changé les techniques de la maçonnerie.

La technique du béton armé modifie aussi l’économie. Les artisans ont été peu à peu remplacés par des ouvriers : couler le béton demande moins de technique et de savoir-faire que la maçonnerie de taille de pierre.

La maçonnerie reste un des métiers principaux du bâtiment. Le maçon est celui qui réalise une importante partie du gros œuvre : il intervient après le nivellement, coule la dalle, édifie les murs porteurs.

Il est l’un des maillons de la réalisation de toute construction.

Mots-clés : , , , , , , , , ,

One Response to Les métiers du bâtiment : La maçonnerie

  1. Roger dit :

    Merci pour cette présentation du métier valorisante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *