Le blog des Maçons Parisiens

Les rues de Paris et leurs mystères : le 17è arrondissement

Cible__0001_Fotolia_56452757_S

Très étendu d’ouest en est, le 17e arrondissement comprend trois quartiers d’activité diverse : celui autour de la Place de Clichy, qui regorge de commerces en tous genres, de nuit comme de jour, l’ancien village des Batignolles et le quartier Wagram-Ternes, qui conserve une architecture haussmanienne.

Rue de Brochant

N°6 : A cette adresse est née la Dame en noir, Barbara.

Cimetière des Batignolles

Il est situé 8 rue Saint-Just, dans le quartier des Épinettes, au nord-est du XVIIe arrondissement. Il couvre environ onze hectares, soit la même superficie que le cimetière de Montmartre, ce qui en fait ex æquo le troisième plus vaste cimetière intra muros après le Père-Lachaise et Montparnasse. Il comprend 900 arbres.

 

Rue Dulong

Au n°83 habita Guy de Maupassant en 1882-84. Un de ses voisins les plus proches est, 150 ans plus tard, Paul Eluard, qui occupe un deux pièces (avec une très belle vue) au 5e étage du 54 rue Legendre entre 1934 et fin 1938.

Avenue de Clichy

Le café Guerbois n’existe plus 11 avenue de Clichy, mais une plaque en garde le souvenir. C’était le lieu de rendez-vous favori de Manet, de ses collègues artistes et de leurs amis écrivains (dont le voisin Zola) entre 1865 et 1875. Zola le décrit sous le nom du Café Baudequin dans L’Oeuvre.

Place du Général Catroux (ex-place Malesherbes)

Au n°14 se trouvait dans les années 1930 le consulat général de Lituanie où Oscar Vladislas de Lubicz Milosz officie. Autant poète que diplomate, il écrit en langue française. Aujourd’hui, l’hôtel est occupé par des services de l’ambassade de Russie.

Mots-clés : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *