Le blog des Maçons Parisiens

L’histoire du classicisme architectural

Le classicisme architectural est né entre la fin du 16ème et le début du 17ème siècle. Cette architecture arrive de manière légitime dans la continuité du style du siècle précédent.

L’architecture classique française

L’architecture classique française émane de courants très divers. Elle emprunte autant à l’Antiquité qu’à la Renaissance. Initialement, elle devait ajouter de l’importance à la gloire de Louis XIV. Elle s’est ensuite expatriée dans toute l’Europe tout en gardant son origine française, ce qui affirmait la puissance du roi de France au regard des autres pays.

Le classicisme architectural se démarque par la recherche rationnelle de compositions symétriques. Philosophiquement, cette architecture représente un idéal d’ordre et de raison. Cet idéal passe par la recherche d’un certain équilibre du décor, et d’une certaine sobriété.

Les châteaux de Versailles, de Vaux-le-Vicomte ainsi que le Grand Trianon ont fortement aidé à faire connaitre cette architecture au grand public. Toutefois, ce classicisme architectural n’est pas uniquement le fait de la France. Car, il fut aussi inspiré par la tradition italienne. La pierre sera le matériau privilégié de l’architecture classique pour sa solidité, ses teintes élégantes et surtout la possibilité de la tailler et de la sculpter.

Les architectes français de l’époque classique

L’architecture française, mélangée avec le modèle de la péninsule italienne datant de la Renaissance, fera du classicisme architectural un grand art qui perdurera. Les précurseurs de ce métissage architectural sont deux architectes français : Pierre Lescot et Philibert Delorme.

Dans le commencement du XVIIème siècle, des divergences dans le mode d’architecture apparaissent. Des différences de points de vue s’affirment, par exemple sur la Place des Vosges. Anciennement appelée Place Royale, celle-ci est dessinée par des carrés, des champs clos pour les carrousels ainsi que par une bordure faite d’arcades. Cette place devient alors un symbole fort pour l’architecture classique. En effet, elle fait ressortir de la logique, de la praticité, de la simplicité et devient agréable pour l’œil. C’est alors que la rationalité de l’architecture s’impose comme une des principales composantes du style classique. Le classicisme se fait donc remarquer par le Palais du Louvre dès le règne d’Henri IV de France.

Au 16ème siècle, Salomon de Brosse (1565-1628), dessina un château entièrement symétrique quels que soient les points de référence. Il eut également pour mission, sous ordre de Marie de  Médicis, de construire un château croisant les styles du Palais Pitti de Florence et du Palais du Luxembourg.

Un autre précurseur du style classique est François Mansart. Celui-ci mettra en avant le style architectural par la construction des châteaux de Berny et de Balleroy. Le rationnel, la clarté et l’ordre du style classique sont amplement ressentis même si l’architecte tente de casser légèrement les codes avec un style davantage irréaliste et sophistiqué.

Encore aujourd’hui, de nombreux architectes en appellent au classicisme !

Photo Flickr frediquessy

Mots-clés : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *