Le blog des Maçons Parisiens

L’Île Saint Louis

Cible__0007_Fotolia_5295671_S

Si l’île de la Cité est le point de naissance de Paris, sa voisine devra attendre la fin du XVIe siècle avant d’intéresser la population parisienne.

C’est à cette époque que les premiers bâtiments sont construits sur l’île Saint Louis. Et si de nombreux travaux ont fait évoluer le visage de Paris, il nous reste des traces de l’histoire sur les plus anciens immeubles.

En passant du quai d’Orléans au quai de Bourbon, la rue Le Regrattier présente une particularité insolite que peu de Parisiens peuvent s’enorgueillir de connaître.

En effet, avant de porter le nom du responsable du lotissement au XVIIe siècle, la rue Le Regrattier portait le nom de : « Rue de la Femme sans teste ».

On peut voir l’inscription taillée dans la pierre du bâtiment faisant l’angle au nord de la rue. Si une statue de Saint-Nicolas décapitée par un révolutionnaire peut prêter à confusion, le nom vient en fait d’un établissement dont l’enseigne représentait une femme sans tête.

L’établissement en question datant du milieu du XVIIIe siècle, l’inscription date de plus de trois cents ans. Ces quelques mots gravés sur l’une des premières constructions de l’île sont donc devenus témoins intemporels d’une époque qui a vu naître Paris.

Mots-clés : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *