Le blog des Maçons Parisiens

Montmartre : l’invisible célébrité

Cible__0001_Fotolia_93045974_S

L’architecture, comme la cuisine, se comprend par son histoire et par ses influenceurs qui ont marqué la discipline. Il en est un qui sema au XIXe siècle, des réalisations dans toute la France et inspira les règles de l’architecture moderne.

Grand spécialiste de la Renaissance et de l’art médiéval, l’architecte Eugène Viollet-le-Duc débuta sa carrière dans la restauration des monuments historiques et en particulier les édifices religieux. Il refit de nombreuses églises avant de mettre ses talents d’architecte au service des autres. Et si ses restaurations de constructions médiévales sont connues du grand public, le reste de son œuvre l’est moins : l’art architectural lui doit les bases de l’architecture moderne. Car c’est de ses théories sur le rationalisme architectural que s’inspire l’Art nouveau.

En vous promenant vers Pigalle, n’hésitez pas à sortir des sentiers touristiques trop fréquentés. Ainsi, dans la rue de Douai, vous pourrez, au numéro 15, admirer un immeuble réalisé par Eugene Viollet-le-Duc.

Différent des autres immeubles qui l’entourent par sa simplicité, il se fond dans le décor en respectant les codes des constructions de la capitale. Cet édifice, inscrit à l’inventaire des monuments historique, a sa place dans la liste des réalisations de l’architecte qui a inspiré les plus grandes réalisations comme les forteresses de Vauban. C’est l’un des bâtiments qui influenceront l’architecture et l’art dans son ensemble. Un exemple de rationalisme.

Mots-clés : , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *