Le blog des Maçons Parisiens

Les rues de Paris et leurs mystères : le 11ème arrondissement

IconGreenDoor_0007_Fotolia_20296108_S

Plutôt discret (moins touristique que d’autres), le 11ème arrondissement de la capitale a pourtant joué un rôle majeur dans l’histoire de Paris et de l’hexagone. Il fut au cœur du Paris révolutionnaire et des grandes révoltes ouvrières du XIXème siècle. Aujourd’hui branché (nombreux lieux de sorties vers la rue Oberkampf et celle de la roquette notamment), il fut autrefois un quartier ouvrier accueillant un tissu dense d’entreprises artisanales.

Place de la Bastille

L’ancien château de la Bastille, dont il ne reste aucun vestige, s’élevait à l’est de la place actuelle. Il était le symbole de la monarchie de droit divin. Nombre de détenus y furent conduits, sans jugement. L’ancienne forteresse fut détruite entre le 14 juillet 1789 et le 14 juillet 1790.

En 1808, Napoléon, en plein réaménagement de Paris, projeta d’y construire un monument en forme d’éléphant pour contrebalancer à l’est de Paris, l’Arc de Triomphe construit à l’ouest. Il devait mesurer 24 mètres de haut et être fondu avec le bronze des canons pris aux Espagnols. Ce projet ne vit jamais le jour.

La Colonne de Juillet fut construite entre 1833 et 1840, pour commémorer le renversement de la monarchie de Charles X les 27, 28 et 29 juillet 1830, appelé révolution des Trois Glorieuses.

Notons que la place de la Bastille est le point de départ, de passage ou d’arrivée de nombreuses manifestations sociales, politiques ou syndicales. C’est également le point de rassemblement du défilé annuel de la Gay Pride depuis les années 1980.

Mots-clés : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *