Le blog des Maçons Parisiens

La Samaritaine

Ce grand magasin parisien, aux abords du Pont Neuf, créé en 1870 par Ernest Cognacq, fut fermé en 2005. Ses quatre bâtiments de style Art nouveau et Art déco représentent 48 000 m2

 
france, paris : magasin "la samaritaine" et pont-neuf

A la source

La Samaritaine tient son nom d’une pompe à eau du Pont Neuf, sculptée sous le règne d’Henri IV et représentant la rencontre de Jésus et de la Samaritaine au Puits de Jacob.

 

Ernest Cognacq ouvre « À la Samaritaine » dans la salle annexe d’un café en mars 1870. Il épouse Marie-Louise Jaÿ, venue tout droit du Bon Marché, en 1872 et, ensemble, ils font prospérer leur commerce. Ils agrandissent au fur et à mesure avec notamment l’aide de l’architecte Frantz Jourdain et ses fameux planchers de verre entre 1883 et 1933.

 

Parallèlement aux deux magasins situés près des berges de Seine, un troisième, de luxe, voit le jour en 1910 boulevard des Capucines, ainsi que plusieurs entrepôts et la Fondation Cognacq-Jay.

 

La Samaritaine et le XXème siècle

A la mort d’Ernest Cognacq durant l’entre-deux guerres, ce sont son petit neveu Gabriel Cognacq et Georges Renand qui prennent la succession et ouvrent deux nouveaux magasins rue de Rivoli. Premier grand magasin de Paris, la Samaritaine se fait entendre avec le fameux « on trouve tout à la Samaritaine »

 

A la fin des trente glorieuses, le magasin commence à connaître une baisse de fréquentation. Puis à l’approche des années 2000, la Samaritaine en vient à louer une grande partie de ses bâtiments.

 

Et demain ?

2001, la famille Renand vend l’ensemble au groupe LVMH et les portes du grand magasin se ferment définitivement en 2005.

Un projet de réaménagement a été présenté par LVMH en 2008 pour l’ouverture notamment d’un grand hôtel, d’une crèche, de logements sociaux, etc.

 

Le permis de construire a finalement été accordé en juillet 2015 et le chantier va commencer prochainement.

Mots-clés : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *