Le blog des Maçons Parisiens

Les rues de Paris et leurs mystères : le 13ème arrondissement

IconGreenDoor_0003_Fotolia_79711571_S

Le 13ème arrondissement est peu touristique. C’est un ancien quartier ouvrier. Aujourd’hui, il est surtout connu pour son quartier asiatique, le quartier de la Butte-aux-Cailles ainsi que pour la construction dans les années 1990 de la Bibliothèque nationale de France (sur les quais de Seine).

Rue de Tolbiac

Cette rue doit son nom à la bataille de Tolbiac, victoire remportée par Clovis en 496 contre les Alamans. Elle mesure 2 715 mètres et part de l’avenue de France et traverse tout l’arrondissement d’est en ouest jusqu’à la limite du 14ème arrondissement, où elle prend le nom de rue d’Alésia. Elle est l’un des principaux axes du sud de l’arrondissement.

Le centre Pierre-Mendès-France de l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, construit par Pierre Parat et Michel Andrault en 1973, est couramment appelé « fac Tolbiac ».

Le quartier chinois

Egalement appelé « triangle de Choisy », il est situé entre les avenues de Choisy, d’Ivry et le boulevard Masséna, ainsi que sur la dalle des Olympiades et dans les rues environnantes.

La Butte-aux-Cailles

 Son nom vient de Pierre Caille, qui en fit l’acquisition en 1543. C’était une colline recouverte de prairies et de bois. Seul des moulins à vent la peuplaient. Ce n’est qu’en1860 que la Butte, qui appartenait à la commune de Gentilly, rejoint le territoire de Paris. La Bièvre, qui coule au milieu, est recouverte en 1910.

Les travaux du Baron Haussmann ont épargné ce quartier qui continue, aujourd’hui encore à rester un village au cœur de la capitale.

Mots-clés : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *